HISTORIQUE DU SERVICE COMMÉMORATIF

Le meurtre du policier David Kirkwood, recrue du Service de police d’Ottawa, survenu le 11 juillet 1977, a déclenchéune réaction laquelle s’est aujourd’hui transformée en une cérémonie d’envergure nationale pour rendre hommage aux policiers, policières, agents et agentes de la paix décédés dans l’exercice de leurs fonctions. En effet, à la suite de l’assassinat absurde de Kirkwood, les membres du Service de police d’Ottawa ont juré non seulement de garder sa mémoire vivante mais encore, de s’assurer que les Canadiens et Canadiennes n’oublient jamais l’ampleur de son sacrifice et du sacrifice de ses pairs.

LIRE LA SUITE

JOUR COMMÉMORATIF NATIONAL DES POLICIERS ET DES AGENTS DE LA PAIX CAN¬ADIENS

Le 24 septembre 1998, le gouvernement du Canada proclamait officiellement que le dernier dimanche de septembre de chaque année serait désormais consacré Jour commémoratif national des policiers et des agents de la paix canadiens. En annonçant ce Jour com¬mémoratif, le 27 septembre 1998, le Solliciteur général du Canada s’exprimait en ces termes : « Chaque année, ce Jour commémoratif national donnera aux Canadiens et aux Canadiennes l’occasion de témoigner officiellement leur recon¬naissance à l’égard des policiers, policières, agents et agentes de la paix dévoués qui font le sacrifice de leur vie pour la sécurité de nos collectivités. »

LIRE LA SUITE

AJOUT DU LIVRE DU SOUVENIR, DU PAVILLON ET DU TABLEAU D’HONNEUR

Lors du Service commémoratif de 1984 à Ottawa, les représentants du Bureau du Solliciteur général et de l’Association canadienne des chefs de police (ACCP) ont dévoilé un Livre d’honneur à la mémoire des policiers, policières, agents et agentes des services correc¬tionnels tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Le 22 mars 1994, le premier ministre Jean Chrétien s’est joint à plus de 700 membres des forces policières ainsi qu’aux familles et proches parents de leurs collègues disparus, rassemblés derrière les édifices du Parlement. L’Association canadienne des policiers (ACP) et Association canadienne des chefs de police (ACCP) ont alors officiellement inauguré le nouveau Pavillon commémoratif de la police du Canada, ainsi que la pierre de granit posée à la base du Pavillon, où sont gravés les noms des membres décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

LIRE LA SUITE

LA SALVE DE DEUX COUPS DE CANON

En 1978, le coup d’envoi de la cérémonie a été donné par une salve de deux coups de canon, tirée par le 30e Régiment de campagne de l’ARC. Ceci symbolisait le lien étroit et de longue date entre le Service de police d’Ottawa et le 30e Régiment de campagne, égale¬ment connu sous le nom de « Bytown Gunners ». Les deux corps ont été constitués en 1855 et se sont mutuellement appuyés, depuis les incidents d’agitation populaire au début de l’histoire du Canada jusqu’à plus récemment, lors des visites royales.

LIRE LA SUITE


CONTACT INFO

141 Catherine Street
Ottawa, ON.,
K2P 1C3

http://cppom.ca/



Website DESIGN by GEORGE STRYKER CREATIVE INC. © CPPOM 2024